Carême

La femme adultère : Jésus écrit sur le sable…
Oeuvre de F.X. De Boissoudy

12 mars 2019

Voici ta méditation quotidienne avec le pape :
Prêtons une attention particulière à ce qui peut rouiller notre cœur de croyant.
Extrait du message du pape François pour le Carême 2018 Dans la parabole du figuier stérile, le Seigneur nous invite à la patience et à la persévérance dans nos efforts pour convertir notre cœur. Nous pouvons souvent nous décourager en constatant le peu de fruit ou de progrès dans notre cheminement de foi. Nous sommes parfois comme ce maître de la vigne qui a envie de tout couper. Cette attitude ne vient pas du Seigneur mais de notre orgueil blessé, d’une lassitude malsaine, ou même du démon qui souhaite mettre fin à notre cheminement dans la foi.

L’attitude de Jésus envers nous est comme celle du vigneron. Il pose sur nous un regard plein de miséricorde, d’espérance et de confiance. La conversion du cœur est une œuvre qui s’étend sur toute une vie. Le Seigneur est toujours prêt à renouveler son pardon dans notre vie et à nous donner sa grâce pour nous permettre un nouveau départ.

Est-ce que je donne l’occasion au Seigneur de mettre le doux parfum de son pardon et de sa miséricorde en participant régulièrement au sacrement de la Réconciliation ? Est-ce que je nourris mon âme de sa Parole et de sa présence dans la prière et l’Eucharistie ? Comme nous dit St Paul dans sa lettre, « Je peux tout supporter avec celui qui me donne la force. »

Intention de prière : Nous te confions les jeunes générations et celles à venir. Qu’elles aient la force de changer le monde pour plus de miséricorde.