Carême

14 mars 2019

Voici ta méditation quotidienne avec le pape :

Notre foi est appelée à se traduire par des actes concrets, en particulier devant la pauvreté.
Message du Pape François pour le Carême 2016
 « Le précepte que le Seigneur donne, c’est celui de la charité, qu’il veut que nous observions. Mais puisqu’il y a beaucoup d’autres préceptes du Seigneur dans les paroles sacrées, on peut se demander pourquoi c’est seulement l’observance de la charité qu’il appelle son précepte. Il faut dire, selon Grégoire, que la charité est la racine et la fin de toutes les vertus. La racine, parce que c’est par la charité affermie dans son cœur que l’homme est mû à accomplir tous les autres préceptes – celui qui aime le prochain a accompli la loi. 

Tous les préceptes sont donc, pour ainsi dire, ordonnés à ce que l’homme fasse du bien à son prochain et ne lui fasse pas de tort, ce que réalise par excellence la charité. Elle est encore la fin des vertus, parce que tous les préceptes sont ordonnés à elle et ne se consolident qu’en elle – la fin des préceptes est la charité qui vient d’un cœur pur.

Il dit donc : « Tel est mon précepte : que vous vous aimiez les uns les autres », comme s’il disait que tout procède de la charité comme d’un principe, et y est ordonné comme à une fin. Selon Grégoire, en effet, de même que les nombreuses branches d’un arbre s’élèvent d’une racine unique, de même les nombreuses vertus sont engendrées à partir d’une racine unique ; et aucune branche n’a la vigueur d’une œuvre bonne si elle ne demeure enracinée dans la charité. Mais puisqu’il est dit en Matthieu (Mt 22, 40) que la Loi et les prophètes sont suspendus non seulement à l’amour de Dieu, mais aussi à l’amour du prochain, pourquoi ne mentionne-t-il ici que l’amour du prochain ? 

Il faut dire que l’un est inclus dans l’autre : car celui qui aime Dieu aime nécessairement son prochain et ce qui appartient à Dieu ; et qui aime le prochain à cause de Dieu, aime nécessairement Dieu : en effet, quoique les objets soient divers, les actes mêmes sont un quant à la conséquence.

Si le Seigneur fait davantage mention de l’amour du prochain que de l’amour de Dieu, c’est pour une double raison : l’une est qu’en cela son intention est de les instruire et de les amener à comprendre la manière d’édifier leurs proches, et l’autre la manière de devenir forts pour supporter jusqu’au bout les tribulations des persécuteurs ; et pour l’une et l’autre chose la charité envers le prochain est nécessaire. Amen »
Saint Thomas d’Aquin

Intention de prière : Seigneur, aide-moi à comprendre en vérité ce qu’est la charité et que je ne cesse jamais de l’appliquer.

mars 14, 2019

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.