Carême

07 mars 2019

Voici ta méditation quotidienne avec le pape :

Ce qui éteint la charité, c’est avant tout l’avidité de l’argent.
Extrait du message du pape François pour le Carême 2018.
  « Ô Jésus, je veux aimer cette personne-là pour l’amour de vous. Oui, mon Sauveur, en l’honneur et union de la charité que vous lui portez, je la veux aimer de tout mon cœur, et je me donne à vous pour faire et souffrir pour elle tout ce qu’il vous plaira. Efforcez-vous aussi de lui parler, et d’exercer des actions extérieures de la charité vers elle, et ne cessez de faire ainsi, jusqu’à ce que vous ayez entièrement effacé en vous ce sentiment d’aversion et de répugnance.

Si quelqu’un vous a offensé, ou si vous avez offensé quelqu’un, n’attendez pas qu’on vienne vous rechercher ; mais souvenez-vous que Notre-Seigneur a dit :

Si tu apportes ton oblation à l’autel, et là il te souvient que ton frère a quelque chose à l’encontre de toi, laisse là ton oblation, et va t’en premièrement te réconcilier avec ton frère. Et pour obéir à ces paroles du Sauveur, comme aussi en l’honneur de ce qu’il est le premier à nous rechercher, lui qui ne nous fait que toutes sortes de faveurs, et qui ne reçoit de nous que toutes sortes d’offenses, allez rechercher celui que vous avez offensé ou qui vous a offensé, pour vous réconcilier avec lui, vous disposant à lui parler avec toute sorte de douceur, de paix et d’humilité. »
D’après un texte de Saint Jean-Eudes   Intention : Seigneur, nous Te prions de nous donner la force et la clairvoyance de reconnaître les faux Prophètes qui veulent nous détourner de Toi.

mars 10, 2019

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.